Contractualisation avec l’État

Pour réaliser sa purge budgétaire de 13 milliards d’euros au dépend des collectivités, le gouvernement contraint l’évolution des dépenses de fonctionnement à un taux annuel de 1,2%, (1,5 % à Nantes), inflation comprise et de maîtriser le recours à l’emprunt. C’est la mse sous tutelle des collectivités a rappeler Robin SALECROIX lors du conseil de Nantes du 29 juin 2018 .