Ian Brossat tête de liste du Parti Communiste Français pour les élections européennes 2019 était en campagne dans notre département les 11 et 12 avril 2019. Retrouvez les vidéos du meeting du 11 avril au Lieu Unique à Nantes avec Yves Devedec et Pascal Pontac les candidats de Loire-Atlantique ainsi qu'Aymeric SEASSAU, le secrétaire départementale du PCF 44.

Intervention de Nathalie BLIN au conseil métropolitain du 05 avril 2019 sur l'avis sur les incidences environnementales du transfert du Centre Hospitalier Universitaire sur l'île de Nantes.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 05 avril 2019 sur la conventions avec l'Etat et l'Agence Nationale de l'Habitat et l'aide à la pierre.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 05 avril 2019 sur l’approbation du Plan Local d’Urbanisme Métropolitain.

 

Au delà de l’évaluation environnementale soumise à notre approbation qui répond à des obligations spécifiques, la mutation du territoire du Bas Chantenay appelle à concilier de multiples enjeux pour répondre au défi de l’aménagement de ce vaste espace qui va du Pont de Cheviré au pied de la butte Sainte Anne. Transformer profondément ce secteur suppose de concilier habitat, activités, industries, loisirs, dans un quartier agréable à vivre, tout en préservant sa forte identité. Pour Jean-Jacques MOREAU, il s’agit là d’un véritable cas d’école pour construire la ville de demain. La ville que nous voulons populaire, inclusive et protectrice, la ville des mixités.

Pour Nathalie BLIN, conseillère déléguée à l’intégration et à la citoyenneté des étrangers, nos politiques publiques nombreuses et utiles en faveurs des « jeunesses » traduisent l’engagement fort de notre majorité municipale de gauche dans ce domaine. Ainsi, les pépinières jeunesses qui visent à encourager l’engagement et la participation des jeunes par l’expérience, l’expression et la coopération trouvent écho auprès des jeunes comme en attestent les 260 jeunes rencontrés chaque année.

Parce que les conditions d’accueil des élèves sont un des éléments clef de la réussite, notre majorité réalise des investissements lourds dans de nouveaux groupes scolaires, dans la rénovation, l’extension et l’entretien des bâtiments. Ils contribuent à la mise en œuvre de notre projet éducatif de territoire qui favorise la réussite éducative de toutes et tous en réduisant les inégalités.

Pour Robin SALECROIX, Conseiller à la vie étudiante et au logement des jeunes, c’est dans ce contexte que des milliers d’enseignants ont manifesté, mardi dernier, contre la loi Blanquer dite de « l’école de la confiance ».

Comme l’a rappelé Marie-Annick BENATRE, adjointe à la santé publique, la précarité et la grande pauvreté, notre majorité de Gauche a pris en compte les besoins exprimés au début du mandat et mis en place de manière ambitieuse une politique publique « ville la nuit » pour que chacun puisse vivre de manière sereine les nuits Nantaises... Après de nombreuses concertations avec l’ensemble des acteurs de la nuit, la deuxième édition de l’appel à projet « les temps de la nuit » portera sur des thèmes importants : la prévention des risques à la sortie de la prostitution, l’amélioration des conditions d’accueil durant la nuit pour les personnes sans abri et une ville sereine la nuit pour les femmes, comme pour les hommes.

La nuit, il y a ceux qui sortent, ceux qui travaillent, ceux qui dorment... La vie nocturne inclut de multiples préoccupations et activités parfois complémentaires, mais souvent contradictoires. La Ville de Nantes souhaite recueillir une diversité d’avis pour aborder la question dans ses différentes dimensions.

Les élu-e-s communistes et républicain.e.s de la ville de Nantes et Nantes Métropole prennent acte de l’ouverture d’une enquête du parquet national financier à l’encontre du président du FC Nantes, pour fraude fiscale. Si la présomption d’innocence doit bénéficier à toutes et tous, nous faisons de la transparence financière et de la lutte contre l’évasion fiscale un enjeu prioritaire de notre action.

La fraude, l’évasion et l’optimisation fiscale constituent un véritable fléau pour le pays et ses finances publiques.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 08 février 2019 sur l'expérimentation pour la prévention et la lutte contre la pauvreté.

Pour Jean-Jacques MOREAU, Conseiller aux sports universitaire, scolaire et handisport, l’Espace Simone de Beauvoir est un acteur important de notre territoire pour la défense et la promotion des droits des Femmes. C’est une quinzaine d’associations militant pour les droits des femmes qui y sont adhérentes. Les champs d’actions comme le féminisme, l’homophobie, les violences, la sexualité, l’égalité professionnelle, la solidarité sont des exemples du travail primordial que font ces associations au quotidien.

L’annonce de la fermeture de deux bureaux de poste dans notre ville fait l’effet d’une gifle à tous les Nantais et les Nantaises attaché-e-s au service public de proximité. Ces suppressions, décidées unilatéralement par le groupe La Poste et ne répondant qu’à des logiques de rentabilité financière, sont un véritable coup de canif dans le contrat républicain auquel nous sommes tant attaché-e-s.

Comme l’a rappeler Aymeric SEASSAU, Adjoint à la lecture publique et aux médiathèques, malgré un contexte particulièrement difficile, nous faisons une nouvelle fois la démonstration que les engagements peuvent être tenus, qu’un budget de gauche, de solidarité, de proximité, de justice sociale, un budget au service des Nantais.e.s est possible.

Dans son intervention, Nathalie BLIN, Conseillère municipale à l’intégration et la citoyenneté a rappelé que l’association SOS Homophobie, dans son rapport annuel de 2018, révèle la persistance de l’homophobie dans notre société, voir sa recrudescence, les agression physiques ayant augmenté de 15 % en 2017 par rapport à l’année 2016. Notre ville n’est malheureusement pas épargnée comme nous le rappel les dégradations régulières des Marches de la fierté place du Cirque. 

Pages

Souscrire à PCF Nantes RSS