Nantes belle et rebelle !

La situation actuelle voit s’additionner à la crise sanitaire, une crise économique et sociale sans précédents dans l’histoire contemporaine. Se joue désormais sous nos yeux une bataille acharnée entre notre camp social et celui des dominants déterminés à faire avancer leur projet de société. Le scrutin municipal apparaît alors comme une occasion supplémentaire pour renforcer nos pôles de résistance & d’en conquérir de nouveaux. 

Après un mandat écoulé dans une configuration de large rassemblement de la gauche les discussions entre notre liste et celle des verts a ainsi permis de nouer un rassemblement programmatique et stratégique proportionné aux résultats de 1er tour. 
Dotons-nous d’une majorité de gauche combative et déterminée le 28 Juin !

Cette étape passée, les communistes auront à cœur de démontrer aux électeurs ces prochaines semaines, projets contre projets, que leur vie quotidienne sera impactée par les futures politiques municipales. En articulant notre démarche autour d’une vision d’une ville qui protège autant ses habitants que leur environnement, nous aurons à convaincre les salariés et familles populaires de se rendre aux urnes pour se doter demain encore d’élus de gauche dont 5 élus communistes !

Rassemblée, la gauche à Nantes doit faire campagne dans un contexte sanitaire troublé et face à un risque d’abstention très élevé au vu d’une configuration plutôt favorable (triangulaire). Pour autant chaque voix gagnée le 28 Juin 2020 pour notre liste contribuera à envoyer un carton rouge aux forces conservatrices, à renforcer le nombre d’élus de progrès siégeant dans la future enceinte municipale et donc à dessiner un avenir meilleur pour les Nantaises et les Nantais.