Retrouvez les résultats de premier tour des élections départementales 2015 en Loire-Atlantique pour les candidatures soutenues par le Parti Communiste Français.

Sur l'ensemble des cantons du département où nous étions présents nos candidats réalisent un score de 6,41% avec 23932 voix.

Dans le cadre des élections départementales, Prun' a organisé un grand débat de deux heures en présence des différentes listes électorales.

Avec la présence de :
- Jean-Philippe THOIRY pour le Groupe Démocratie 44
- Lilian Gougeon pour EELV
- Aurélien Boulé pour l'UDB
- Gauthier Bouchet pour le FN
- Robin Salecroix pour le PCF

Ce qui se passe, c'est du jamais vu dans une élection nationale dans notre pays. Le 1er tour se tient dans 3 jours. Tous les Français sont appelés aux urnes dans un contexte de réforme territoriale anti démocratique et de banalisation du FN.

Face aux forces libérales le PCF présente et soutient des candidats dans 26 des 31 cantons de Loire-Atlantique ce qui en fait l’une des principales forces à gauche.

Dans les cantons d’Ancenis, Guemene Penfao, Machecoul, Nort sur Erdre et St Philbert de Grandlieu nous appelons les électeurs   à faire barrage à la droite et au FN en se reportant sur le candidat de gauche de leur choix.

Départementales 2015, c’est le moment des débats ! Les élections ont lieu les dimanches 22 et 29 mars prochains, France 3 Pays de la Loire vous propose une émission spéciale de La Voix est Libre. Voici les interventions d'Aymeric Seassau.

A une semaine des élections départementales, les communistes, dans les cantons de Loire-Atlantique, avec leurs partenaires, battent la campagne et vont à la rencontre des citoyens.

Le 23 Février au  soir près de 50 militants et sympathisants se sont réunis au local de la section du P.C.F de Nantes pour lancer en grand leur campagne des élections départementales. En compagnie des responsables locaux du M.R.C, de la G.U ou encore du centre culturel kurde qui a récemment apporté son soutien aux listes soutenues par le PCF, les participants ont échangé et débattus autour des enjeux du prochain scrutin. La campagne a commencé dans plusieurs endroits de la ville et se prolongera jusqu’à la date du 1er tour, le 22 Mars prochain.

Anciennement élections cantonales, les élections départementales 2015 désigneront les membres du conseil départemental (ex-conseil général) dans des cantons ré-découpés, ainsi tout les conseillers généraux élus en 2008 et en 2011 seront remplacés les 22 et 29 mars 2015 par des conseillers départementaux

Le PC, la GU et le MRC seront présent sur tout les cantons Nantais.

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 06 février 2015 sur la refonte du dispositif de la tarification solidaire sur le réseau de transports collectifs de Nantes Métropole.

Dans un contexte où notre société traverse une grave crise de légitimité de l’action publique, les élu(e)s communistes partagent la volonté municipale de faire évoluer le dialogue citoyen dans la ville de Nantes. Participer à la vie de la cité exige pour les citoyens de disposer de temps pour s’impliquer, exercice difficile pour nombre de salariés. Nombre d’exemples existent dans les collectivités locales de la prise en compte d’outils de démocratie dite « semi directe » : universités populaires, référendums d’initiative populaire, budgets participatifs… Des dispositifs qui redonnent du sens, en permettant à  chaque citoyen, quelle que soit sa condition sociale, son origine d’être acteur de son destin.

Le débat d’orientations budgétaires lors du conseil municipal de décembre avait montré la difficulté pour l’ensemble des collectivités locales, à préparer leur budget dans un contexte économique et financier particulièrement pénalisant. La République, son école, le lien social, la vie de nos quartiers, le rapport avec les institutions, le lien à la Nation, tout cela est ré-interrogé.  Les élu(e)s communistes l’avaient déjà exprimé : les dépenses de fonctionnement dont celles de personnel qui en représentent 52 % ne sont pas un coût à réduire comme la droite nous y invite, mais un investissement dans l’avenir pour permettre de développer nos politiques de cohésion sociale, d’éducation. Les investissements d’aujourd’hui sont les emplois de demain. Les élu(e)s communistes restent attentifs à ce que l’évolution de la masse salariale de descende pas au dessous de 2 %, condition essentielle garantissant un bon niveau de service public. C’est dans cette optique que les élu(e)s communistes ont voté ce budget.

A Nantes, 100 à 150 migrants arrivent chaque année sur le territoire de la ville. Cette réalité soulève bien des questionnements interpellant l’ensemble des acteurs locaux : quelle politique d’accompagnement de ces migrations, quel hébergement, quelles démarches d’insertion sociale, professionnelle, quels droits ? Les élu(e)s communistes actent de façon positive le fait que la ville s’engage à mettre en mouvement l’ensemble des acteurs locaux autour d’une table ronde afin de dégager des solutions. Mais il faut bien reconnaître que l’Etat a une responsabilité essentielle. Celui-ci ne nous donne pas les moyens d’accueillir dans des conditions dignes ces populations. Comme nous en faisons l’expérience ici, à Nantes, avec le manque cruel de logements pour les migrants. Sans justice sociale, sans solidarité, il n’y aura pas de réponse à la hauteur des enjeux soulevés par cette question de l’intégration.

Cette intervention porte sur l’un des points abordés par cette délibération : la convention constitutive d’un groupement de commandes entre la Ville, la Métropole et les collectivités et établissements publics de l’agglomération, portant sur l’achat d’électricité.

L’ouverture à la concurrence des secteurs de l’électricité et du gaz procède d’une libéralisation voulue par l’Union Européenne. Les élu(e)s communistes rappellent qu’ils sont opposés à cette libéralisation dont l’une des conséquences est l’envol du prix de l’énergie. Si le groupement de commandes permet une mutualisation et une négociation plus opérante, dans le contexte d’obligation légale actuel, les élus communistes et républicains n’adhèrent pas à l’idée d’étendre cette obligation. Aussi, si les élu(e)s communistes tenaient à exprimer notre opposition au point précis relatif à l’achat d’électricité.

Mardi 3 février 2015 - 20h45 - 22h00

Le collectif de soutien aux expulsés de la rue des stocks en partenariat avec le cinéma Concorde vous invite à la projection du film documentaire :

LES MESSAGERS
D’Hélène Crouzillat et Laetitia Tura
(réalisé en 2014/1h07)
Le mardi 3 février 2015 à 20h45, cinéma le Concorde
(ligne 1 arrêt égalité, 79 bd de l’Egalite 44100 Nantes)

L'attentat terroriste qui a décimé la rédaction de Charlie-Hebdo et coûté la vie à des fonction-naires de police est un crime inqualifiable qui porte atteinte aux valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité.
Ce crime politique barbare visait à assassiner la liberté d'expression. Il faut faire front et refuser tous les amalgames.

Les forces de gauche de Loire-Atlantique (EELV, Ensemble, Génération Ecologie, Gauche Uni-taire, MJCF, MJS, MRC, PCF, PG, PRG, PS, UDB) appellent tous les citoyen-ne-s, tous les répu-blicain-e-s à la marche silencieuse pour rendre hommage aux victimes le :

Samedi 10 janvier à 14H30
place du commerce à Nantes

Face à la barbarie, au racisme, à l'intolérance, défendons les valeurs de la République.

Les mots manquent face à l'horreur. L'attaque meurtrière qui a coûté la vie à de nombreux artistes parmi les caricaturistes les plus talentueux du pays est inqualifiable.
Nous sommes frappés au cœur.

Au nom des communistes de Loire-Atlantique, j'appelle à se rassembler nombreux

Pages

Souscrire à PCF Nantes RSS