Aymeric SEASSAU secrétaire départemental du PCF 44 était l'invité de la matinale de France Bleau Loire Océan, il revient sur l'affaire Fillion et le rassemblement nécessaire à gauche pour la présidentielle.

Avec ce budget 2017, à mi-mandat, nous sommes pleinement dans l'exécution du projet municipal soumis aux Nantaises et Nantais en 2014. Les dépenses d'investissement programmées cette année atteignent 93 millions d'euros (dépenses d’équipement comprises), permettant un volume global d'environ 400 millions d'euros sur la durée du mandat. C’est ainsi qu’Aymeric SEASSAU, Président du groupe des élu-e-s Communistes et Républicains, a engagé sont propos au sujet du budget 2017 de Nantes.

Pour Nathalie BLIN, le plan partenarial de gestion de la demande de logement social et d'information des demandeurs, constitue sans nul doute une avancée dont il convient de se féliciter. L'ensemble des acteurs ainsi que les demandeurs ont tout à gagner de la mise en cohérence de l'information. Il existe un véritable enjeu démocratique à renforcer la transparence de la gestion des demandes de logement social. Aussi importante soit-elle, la gestion de la demande ne répond pas, pour autant, à la pénurie de logements sociaux, en effet, on constate qu'il en manque aujourd'hui 11 000. 

Au moment ou le Président raciste, Donald Trump, ose le pire par un décret interdisant l’accès des États Unis aux ressortissants de sept pays musulmans, la délibération soumise à notre vote traduit l’engagement de la Ville dans le soutien qu’elle apporte aux populations les plus fragiles, dont les migrants.
Avec l’arrivée de ceux-ci, victimes des guerres, de violences et de persécutions, après le démantèlement du camp de Calais, Nantes s’est impliquée dans leur accueil, quel qu’aient été leurs parcours. C’est ainsi que Marie-Annick BENATRE, Adjointe aux questions de santé publique, de précarité et de pauvreté a introduit son propos concernant la délibération Migration/Intégration/Diversité et lutte contre les discriminations.

Le débat thématique portant sur les solidarités : une ambition collective pour Nantes a permis à Robin SALECROIX, Conseiller municipal de rappeler que : « sur le champ de la solidarité et de la cohésion sociale, Nantes a tracé son propre chemin, n’hésitant pas à concevoir des dispositifs offensifs au service des citoyens.
Je souhaite développer trois points, particulièrement important pour nos concitoyens. L’action sociale, la santé et le logement sont en effet trois domaines dans lesquels notre commune s’investit particulièrement »

La direction du groupe Vivarte (La Halle aux chaussures, La Halle aux vêtements, André, Minelli, Naf Naf, San Marina, Caroll…) a dévoilé lundi 23 janvier deux plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) à « La Halle aux chaussures » et dans la filiale Vivarte Services, ainsi que des cessions d’enseignes.

Lors du dernier comité d’entreprise,  la direction a décidé de la fermeture du magasin « La Halle aux Chaussures » de la Bottière à Nantes.

Des températures négatives sont annoncées pour la semaine sur l’ensemble du pays. À la centrale de Cordemais, les deux tranches au charbon sont en service, la troisième tranche au fioul a démarré et la quatrième devait être allumée dès hier soir.

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil métropolitain du 19 décembre 2016 sur l'ouverture des commerces le dimanche, le groupe communiste s'oppose au vœu qui étant l’ouverture des commerces le dimanche en 2017.

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 16 décembre 2016 sur le vœu appelant le gouvernement à débuter les travaux de l'aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 16 décembre 2016 sur le débat d’orientations budgétaires 2017.

Katell FAVENNEC a rappelé combien les mutations de l'organisation du travail, les nouveaux temps de vie, conduisent à une demande de modifications des horaires d'ouverture des bibliothèques. C'est ce qu'a traduit le dialogue citoyen organisé par la Ville de Nantes.
En matinée, à la pause méridienne, en soirée, le dimanche, la demande d'accès à la connaissance et à la culture pour le plus grand nombre s'exprime avec force.
Nous engageons désormais une nouvelle étape cruciale, celle du dialogue social sans  lequel rien n'est possible…

Avec cette quatrième génération des contrats de co-développement 2016/2020, nous entrons dans une nouvelle phase de coopération de la construction des politiques publiques, de la construction de la Métropole. Les enjeux sont de taille au regard des politiques publiques traitées avec le développement urbain, l'habitat et le logement, le développement économique et l'emploi, les transports et déplacements, l'environnement, l'innovation, le sport et la culture. C'est sur trois politiques publiques particulièrement significatives que Robin SALECROIX est intervenu au nom du Groupe Communiste et Républicain de Nantes le 09 décembre 2016.

Le développement durable, c’est un projet de société plus équitable, où chacun aurait un travail et vivrait en bonne harmonie avec la nature, il doit être au cœur de nos politiques publiques. Peut-être utopiste pour certains, cette construction permet de traiter l'ensemble des éléments rarement associés qui sont sociaux, économiques et  écologiques. Nous ne pouvons pas opposer le développement durable au progrès, à la recherche scientifique, à la technologie. Doit-on refuser le progrès pour avoir son brevet d'écologie ? C'est ainsi que Jean-Jacques MOREAU a engagé son propos concernant le rapport sur la situation en matière de développement présenté le 09 décembre 2016 en conseil municipal de la Ville de Nantes.

Ensemble, nous sommes parvenus au report de la réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement et à une réduction d'1 milliard d'€ de la ponction prévue sur le bloc communal. C'est ainsi que Marie-Annick BENATRE a introduit son propos au Débat d'Orientation Budgétaire de la Ville de Nantes le 09 décembre 2016. C'est par un appel à poursuivre nos efforts pour faire bouger les lignes, ensemble, avec nos concitoyennes et concitoyens….
Un faible endettement (4,3 années), une épargne brute de 8 % qui permet un autofinancement conséquent, des taux d'intérêts faibles….autant d'éléments qui permettent un investissement de 61 millions d'€, utiles socialement et efficaces économiquement.

Au-delà de notre opposition à l'ouverture des magasins le dimanche, nous sommes inquiets de cette nouvelle délibération qui amplifie les horaires d'ouverture permise à tous les commerces, a indiqué Robin SALECROIX au conseil municipal de Nantes le 09 décembre 2016. Le débat de ces dernières semaines imposé par un dirigeant d'une enseigne commerciale de grande distribution fait craindre que cette situation perdure…

Pages

S'abonner à PCF Nantes RSS